Prendre un bain

Publié le par Psyblog

     - Qu'est ce qui vous ferait du bien, lui ai-je demandé.

     - Prendre un bain, m'a-telle dit.

    Prendre un bain ! Quelle réponse !

    Elle a 40 ans, se sent et est sans doute dépressive.

 

    Depuis quand ne s'est-elle pas fait du bien ? Depuis quand ne s'est-elle pas donné du plaisir ? Depuis quand n'a-t-elle pas pris soin d'elle ? Depuis quand ne s'est-elle pas autorisée à « être bien » ? Depuis quand ????????

    Je ne sais. Depuis longtemps, je crois.

 

    Je ne sais pas ce qui fait qu'on en arrive un jour à comme s'interdire de vivre bien. Je ne sais pas par quelle magie maléfique on s'enfonce parfois dans le morose, dans le destructeur, dans le morbide. Je ne sais pas pourquoi on tient tant parfois à aller mal, enfin, à ne pas aller bien. Je ne sais pas ce qui conduit à se laisser aller, à ne plus croire en rien, surtout à ne plus croire en soi.

 

    Ce que je sais, c'est que pour vivre bien, pour vivre mieux, il faut renverser la tendance, il faut penser autrement, il faut PRENDRE SOIN DE SOI ! Il faut s'autoriser à se faire du bien.

 

    Je pose ainsi cette question à mes clients  Qu'est-ce qui vous ferait du bien ? 
    Ils répondent souvent Je ne sais pas. Rien. Je ne sais plus.    
  Et devant mon silence, ils sont embarassés. Oui, peut-être aller marcher un peu sur la côte. Aller faire les magasins. J'aimerais partir une semaine tou(e) seul(e).

 

     Elle m'a répondu Prendre un bain. Ca fait bien trois ans que je n'ai pas pris un bain.

     Je lui ai dit Allez-y. Prenez-vous du temps. Pour vous. Je lui ai presque donné l'ordre de se faire couler un bain, avec de la mousse, de se savonner, de se caresser si l'envie lui en prenait, bref, de SE FAIRE DU BIEN.

 

    Ah ! On est fort pour faire du bien aux autres. On est fort pour penser aux autres. On est fort pour se sacrifier -oui, oui, se sacrifier ! On est fort aussi pour leur en vouloir, aux autres, de ne pas penser à soi ! Au nom de je ne sais quelle éducation judéo-chrétienne. Au nom du respect des autres !

 

    Et si nous prenions le temps de prendre soin... de nous-même !

    Et si on se faisait du bien ?

    Et si on commençait par soi ?

 

    Ca ne veut pas dire Etre égoïste. Ca veut dire Etre bien avec soi. C'est la première condition pour être bien avec les autres.

 

    Charité bien ordonnée commence par soi-même ! dit un livre.

Publié dans Réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marcia 23/06/2011 17:16


J'aime beaucoup votre texte. et je partage votre avis