Hommage

Publié le par Psyblog

Commentaires

 

Ces jeunes filles ont grandi sans le fardeau des tabous et des non-dits. Les expériences des autres puisque mises à plein jour les aident à mieux accepter les siennes. Elles se retrouvent beaucoup mieux dans leurs peaux...

 

C'est triste tout de même, toutes ces souffrances à un âge où d'autres questions devraient se poser.

Surtout des filles donc ? peu d'ado de sex masculins vont consulter ? y'a une raison ?

Je vais faire lire cette note à ma planeuse, presque 15 ans et suivie depuis 6 ans maintenant ...

Merci pour cette très belle note porteuse d'espoir.

 

A K li

Oui, c'est triste à cet age-là de vivre de telles souffrances...
Mais c'est ainsi. Ce que je salue chez ces jeunes filles, c'est leur capacité à en ouvrir le livre, à le lire, et ensuite à essayer de le ranger sur une étagère pour ne plus avoir à le trimbaler toute leut vie dans leur sac.

Quant à savoir s'il y a des jeunes garçns en consultation, oui, bien sûr, mais ce matin, c'est à ces jeunes filles que je pensais... un autre note viendra sur les garçons

 

Qu'est-ce que j'aurais aimé avoir la maturité de comprendre tout ça à 13 ans quand j'ai fait une ts!

 

Affronter ses démons ... j'avais émis le souhait un jour, de rencontrer un homme qui avait affronté ses démons pour mieux les connaître et au mieux, pour les maîtriser.

Peut-être que ces jeunes filles, parce qu'elles sont jeunes, ont un pouvoir de résilience plus important ... qu'en penses-tu ? Cette hypothèse ne nie pas leur intelligence, je tiens à le préciser. Bises !

 

Certaines souffrances font parties de la vie et permettent aux etres humains de formés leur caractére.
mais ce que ces filles ont subit est dur et le fait d'en parler les à libérées le fait de se confier leur à permis de partager leur souffrance et donc de moin souffrir je le dit donc haut et fort mesdemoiselles bravo et bon courage.
signé une personne desireuse d'aider les autres

Publié dans Témoignage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article